Vous êtes responsable de formations

HomeVous êtes responsable de formations

Pourquoi former vos collaborateurs
à cette prise en charge non médicamenteuse ?

Plus que jamais les soignants ont besoin de mettre du sens dans leurs actions quotidiennes. Comment ce sens peut-il apparaître et perdurer, dans des gestes techniques souvent vécus comme répétitifs et routiniers ?

D’abord en comprenant puis en faisant l’expérience de ce qu’apporte une vraie qualité de présence et d’attention dans chaque soin prodigué.

Puis en apprenant à oser un authentique positionnement de bienveillance, conscient et enraciné dans une juste distance intérieure.

Ma pratique du « toucher conscient » et « du massage de pleine attention » sert ces objectifs. Au-delà d’une technique précise visant l’apaisement de la douleur, du stress ou de l’angoisse, cette façon d’être là (attentif et conscient) impacte profondément et positivement l’ambiance au sein d’une équipe, les relations entre les soignants et les patients, les relations avec les familles.

Mosaique N&B

Déjà en 1993, il m’apparaissait qu’enseigner aux soignants
ce que sont la qualité de présence et la pleine attention dans les soins
deviendrait un enjeu majeur au début du 21ème siècle.

Les travaux de Christina Maslach ont permis de concevoir le syndrome d’épuisement professionnel comme un processus de dégradation du rapport subjectif au travail à travers trois dimensions : l’épuisement émotionnel, le cynisme vis-à-vis du travail ou dépersonnalisation (déshumanisation, indifférence), la diminution de l’accomplissement personnel au travail ou réduction de l’efficacité professionnelle.

La formation des soignants au Toucher Conscient et Massage de Pleine Attention, pour

  • Découvrir comment prendre soin des autres tout en prenant soin d’eux-mêmes. (Bientraitance et gestion des risques psycho-sociaux, prévention de la souffrance au travail – préconisations HAS 2018).
  • Expérimenter la pleine attention pour pouvoir exercer les soins techniques quotidiens, dans une qualité relationnelle apportant de la satisfaction.(Qualité de soins, renforcement de l’estime de soi, gestion du stress).
  • Retrouver ou conserver de vrais moments de qualité relationnelle, des moments de « prendre soin de », qui restent la motivation initiale principale énoncée par les soignants. (Entretenir ou renouveler la motivation, lutter contre l’usure professionnelle).
  • Acquérir des outils techniques simples et rigoureux pour pratiquer un massage de pleine attention dans le cadre d’une prise en charge non médicamenteuse.
  • Adapter cette qualité de présence aux soins palliatifs comme à la néo-natalité, aux services de médecine comme aux EHPAD.
  • Prendre conscience que cette démarche touche ce qu’il y a d’universel dans l’Homme et comment elle nourrit humainement patients et soignants. (cf. liste des services impactés positivement par cette action). (Donner du sens, développer une philosophie de soin).
  • Vivre l’expérience, en 4 jours, de l’impact de cette pratique dans la gestion de leur stress, de prendre la mesure de la satisfaction éprouvée dans la pratique, de susciter l’envie de monter un projet de service, de diffuser ses connaissances aux étudiants, etc. (Gestion du stress, valorisation de la fonction, utilisation de la traçabilité, etc.)

Voir les témoignages.

Une pratique éprouvée

Praticienne et formatrice en Toucher Conscient et Massage de Pleine Attention, je compte plus de trente années de pratique, en cabinet privé comme en institution.
Aujourd’hui l’organisme de formation FW.FAC, validé par l’ANDPC (n° d’enregistrement 4014) et DATADOCK, assure annuellement plus de cent journées de formation en institution.

Formée en France et aux États Unis, je transmets connaissance et expérience depuis 1993, avec conviction et enthousiasme, à des centaines de soignants dans de multiples services.
En 1996 un Diplôme Universitaire de Pédagogie des Adultes (DUPAD) sur le thème « Comment le toucher conscient pratiqué dans un service de géronto-psychiatrie peut prévenir l’usure professionnelle des soignants » achève de légitimer ma pratique, alors pionnière en institutions.

FW contact main

Plus de trois décennies de développement personnel et de recherche spirituelle non dogmatique, dont quinze ans de pratique du Zen, une formation en soins palliatifs, une année d’accompagnement de personnes en fin de vie au CHU de Besançon, apportent à ces quelques jours de formation une puissance qui touche les soignants bien au delà des apports techniques. J’aime redonner un sens profond à ce métier, que les soignants perdent parfois, dans des contextes de soin difficiles.

Vagues logo filigrane